HYPNOTHERAPIES 

Tout d'abord, ce que l’hypnose thérapeutique n’est pas :

      Lorsque vous entendez le mot hypnose, vous pouvez imaginer la mystérieuse figure de l'hypnotiseur popularisée dans les films, les bandes dessinées et la télévision. Cet homme menaçant à barbiche agite une montre de poche, guidant son sujet dans un état de semi-sommeil, semblable à celui d'un zombie. Une fois hypnotisé, le sujet est obligé d'obéir, peu importe à quel point la demande est étrange ou immorale. En marmonnant « Oui, maître », le sujet fait la mauvaise volonté de l'hypnotiseur.

    Cette représentation populaire a peu de ressemblance avec l'hypnose thérapeitique, bien sûr. En fait, la compréhension moderne de l'hypnose contredit cette conception sur plusieurs points clés. Les sujets en transe hypnotique ne sont pas les esclaves de leurs "maîtres" - ils ont un libre arbitre absolu. Et ils ne sont pas vraiment dans un état de demi-sommeil - ils sont en fait hyperattentifs.

Alors, qu'est ce que l’hypnose thérapeutique ?

    L’hypnose est une technique très ancienne, reconnue dans les société occidentales depuis au moins 200 ans. Elle est utilisée par les hypnothérapeutes, professionnels de la relation d’aide, qui pratiquent l’hypnothérapie.

      L’hypnothérapeute n’utilise aucun instrument ou matériel et n’entre pas en contact physique avec la personne. Il ne prétend pas guérir mais procurer un mieux-être. Son objectif est d’aider la personne à identifier l’origine de son mal-être. Pour y parvenir, il l’incite à se concentrer sur son ressenti en faisant appel à ses cinq sens. En utilisant des métaphores, il l’aide à établir une corrélation entre son état et un fait générateur précis. Cette prise de conscience soulage de facto.

      Dans un rapport du 5 mai 2013, l’Académie Nationale de Médecine a reconnu l’acupuncture, l’hypnose, l’ostéopathie et le tai-chi comme les 4 thérapies complémentaires ayant leur place parmi les ressources de soins.

Comment ca fonctionne ?

    L’état d’hypnose intervient naturellement plusieurs fois par jour. Il permet d’apprendre/ réapprendre et de récupérer. Le rôle de l’hypnothérapeute consiste à induire un état de conscience hypnotique qui rend indifférent au monde extérieur afin d’insensibiliser une zone douloureuse ou de résoudre une difficulté d’ordre psychologique.

L’hypnose Ericksonienne.

    L’'hypnose ericksonienne est le nom donné au style particulier d'hypnothérapie utilisé et enseigné par le psychiatre Milton Erickson. Milton Erickson est considéré par beaucoup comme « le père de l'hypnothérapie moderne ». Son travail a influencé de nombreuses formes de thérapie, y compris la thérapie à court terme, la programmation neurolinguistique (PNL) et l'imagerie guidée.

      L'hypnothérapie ericksonienne utilise la suggestion indirecte. On pense que les techniques utilisées en hypnothérapie traditionnelle fonctionnent pour certains, mais pas pour tout le monde. En fait, certaines personnes sont capables de résister à ces suggestions, qu'elles le veuillent ou non. L'hypnose ericksonienne utilise des suggestions indirectes car elles semblent beaucoup plus difficiles à résister. C'est parce que souvent, l'esprit conscient ne peut pas du tout les reconnaître comme des suggestions.

      Habituellement, la suggestion indirecte est déguisée en histoire ou en métaphore, par exemple : « Vos yeux peuvent se fatiguer lorsque vous écoutez l'histoire, vous êtes autorisé à les fermer et vous le pouvez. Si vous fermez les yeux, vous pouvez ressentir un sentiment de confort agréable et profond lorsque vous commencez à vous détendre. »

Ce type de suggestion fait allusion à la possibilité que le client ferme les yeux, plutôt que d'être un ordre direct. Erickson a découvert que ce type de suggestion fonctionnait efficacement sans résistance consciente. Tout au long de son travail, il a développé des moyens d'amorcer le changement avec ce qui, en surface, semblait être une conversation normale. Cela a permis d'aider le subconscient, sans la résistance de l'esprit conscient.

Chaque personne est un individu unique. Par conséquent, la psychothérapie doit être formulée pour répondre à l'unicité des besoins de l'individu, plutôt que d'adapter la personne pour qu'elle s'adapte…

- Milton H. Erickson.

Les applications de l’hypnose :

      Dans son rapport de juin 2015 consacré à l’« évaluation de l’efficacité de la pratique de l’hypnose », l’INSERM identifie une vingtaine d’applications de l’hypnose parmi lesquelles :

     • Addictions

     • Domaine préventif

     • Domaine sportif

     • Douleurs aigües ou chroniques

     • Psychologie et psychiatrie

     • Psycho-traumatologie et victimologie

     • Troubles du comportement alimentaire

     •Troubles psychosomatique

          ...

Les principaux motifs de consultation :

  • Gestion émotionnelle : addictions (tabac, drogues, sucre, alcool…), douleurs chroniques (migraine, gestion des troubles digestifs…), mal-être sans causes précises…

  • Etats dépressifs consécutifs à un deuil, un viol, un abandon, un trauma, troubles anxieux, crises d’angoisse…

  • Stress au travail ou dans la vie : épuisement, démotivation, problème relationnel, burn-out, sevrage aux hypnotiques, insomnies, sommeil réparateur…

  • Troubles du comportement alimentaire : surpoids, obésité, boulimie, anorexie, grignotages incontrôlables…

  • Estime de soi / confiance : prise de parole en public, dévalorisation, apprentissage, changement de comportements…

A noter que l'on observe une demande croissante pour les adolescents : gestion du stress, réussite aux examens, déscolarisation (phobie scolaire), troubles de la concentration, ...

Qui peut suivre des séances d’hypnothérapie ?

      Presque tout le monde peut suivre des séances d’hypnothérapie, mais il faut noter que nous ne sommes pas tous réceptifs de la même façon. La thérapie sera bien sur d’autant plus efficace que le sujet sera réceptif, pour cela, je fais souvent un test lors de la première séance afin d’évaluer votre réceptivité et votre motivation.

      Par contre, vous ne devriez pas utiliser l'hypnothérapie si vous souffrez de psychose ou de certains types de troubles de la personnalité, car cela pourrait aggraver ces conditions. Si vous avez un problème de santé mentale ou une maladie grave, comme un cancer, merci de me le signaler avant la première séance.

Mes qualifications en matière d'hypnose:

      Afin de mieux maitriser l'hypnose thérapeutique, j'ai suivi différentes formations et je continue de me former et de m'informer autant que je peux.

      L'expérience acquise au cours de mes 8 années d'exercice me permet d'obtenir d'excellents résultats, mais surtout d'adapter et d'optimiser les séances en fonction de la réceptivité et de la spécificité de chacun.

Certif Hypnose ericks..jpg
Certif Hypnose spir.jpg
Certif Hypnose fond..jpg